.
 
             
 
 
 
Utilisation pratique

 



Les utilisations pratiques de l'argent colloïdal sont si nombreuses que leur seule limite semble être celle de l'imagination !


1. Utilisations générales


Désinfectant
Étant donné le haut pouvoir germicide de l'argent colloïdal, il peut être utilisé comme préservateur (conserves) et comme désinfectant :


- En vaporisation dans la cuisine et la salle de bains pour éliminer moisissures et mildiou ;
- Sur les éponges, brosses à dents, peignes et brosses à cheveux ;
- Sur le linge humide pour prévenir les moisissures ;
- Pour rincer fruits et légumes frais, etc.


Purification de l'eau
Une autre application importante est la purification de l'eau. N.R. Thomson1 dit que ses recherches sur les colloïdes d'argent ont montré que la quantité d'argent nécessaire pour stériliser de l'eau contenant des organismes pathogènes se situe entre 40 et 200 gamma, c'est à- dire 0,04 à 0,2 ppm (soit une à quatre cuillerées à café d'une solution d'argent colloïdal à 15 ppm par litre d'eau).


Traitement des végétaux
Ceux qui ont essayé l'argent colloïdal sur les végétaux rapportent d'excellents résultats, soit en vaporisant la solution (une cuillerée à soupe pour un litre d'eau) sur les feuilles, soit en la versant au pied de la plante. L'argent colloïdal est efficace contre les bactéries, virus, champignons et moisissures qui attaquent les plantes, les fleurs et les fruits.


2. Utilisations médicales


Les colloïdes d'argent peuvent être introduits dans le corps de diverses manières : ingestion, inhalation ou nébulisation, application locale. Dans des cas spéciaux, et uniquement sous contrôle médical, ils peuvent aussi être administrés en injections intraveineuses et intramusculaires, ainsi qu'en perfusions. On peut également les utiliser en lavements et douches vaginales.


Ingestion
L'argent colloïdal se prend en général à jeun ou en dehors des repas. Toutefois si on le prend pendant un repas, il favorisera la digestion en prévenant les mauvaises fermentations. Si on conserve la solution quelques minutes dans la bouche (absorption sublinguale), il passe plus rapidement dans le sang.


Inhalation et nébulisation
Un nébuliseur permet d'inhaler un fin brouillard d'argent colloïdal ; ces minuscules gouttelettes atteignent les alvéoles pulmonaires et revêtent la surface du tissu pulmonaire, tuant par contact les organismes pathogènes qui infectent les poumons.


Application locale
L'argent colloïdal exerce une action anti-inflammatoire et immuno-suppressive. Il est très efficace sur les brûlures et les dermatites résultant d'un contact avec des substances vénéneuses, comme la sève de certaines plantes et les sécrétions de certains insectes (abeilles, araignées, fourmis). Certains utilisateurs l'emploient sur le cuir chevelu pour éliminer les pellicules et comme déodorant.


Pansements
Quand une bande de gaze est imprégnée d'argent colloïdal et séchée à l'air, les particules d'argent sont absorbées dans les fibres absorbantes du pansement. Les fibres non-absorbantes se revêtent d'une fine pellicule d'argent métallique. De tels pansements (ce peut être un simple sparadrap ou bien de larges bandes de gaze) combattront l'infection et accéléreront la cicatrisation (brûlures, écorchures, coupures). Les pansements peuvent aussi être appliqués humides. Ceci permettra de tuer les bactéries d'une plaie ouverte et évitera l'infection.


3. Dosage


Usage interne
Comme on l'a vu dans le chapitre ''Toxicité et effets secondaires", il n'y a jamais eu le moindre cas recensé de toxicité en ce qui concerne les solutions actuelles d'argent colloïdal de qualité. Et une réaction de détoxication semble être le seul "effet secondaire'' susceptible de se manifester, signe en fait de l'efficacité du produit. Il n'y a pas de dosages-types établis du fait des nombreuses variables en jeu : concentration et qualité de la solution d'argent colloïdal, gravité de la maladie, réactions individuelles, etc. Des études cliniques seraient nécessaires pour déterminer avec plus de précision les dosages efficaces en fonction des différentes affections et des différents produits disponibles.


Il ne faut pas oublier que l'argent est aussi (et d'abord) un minéral, plus précisément un oligoélément, et qu'il doit donc avoir son rôle à jouer dans l'organisme. D'après le Dr Gary Smith, un mauvais fonctionnement du système immunitaire pourrait être lié à une carence en argent : En analysant des échantillons de cheveux, j'ai constaté qu'il existait une corrélation entre de faibles niveaux d'argent et la maladie. Les gens dont les cheveux contenaient de faibles niveaux d'argent étaient fréquemment malades. Ils étaient constamment victimes de rhumes, grippes, fièvres, etc. Je crois qu'une carence en argent pourrait être la cause première d'un mauvais fonctionnement du système immunitaire.


Ceux qui ont étudié le peuple Hounza2 ont conclu que leur troisième "secret", outre leur régime alimentaire et leur mode de vie, pourrait être l'eau glaciaire extrêmement minéralisée qu'ils consomment. Les minéraux sont ici sous forme colloïdale et comptent une importante quantité d'argent en suspension.

En 1940, R.A. Kehoe3 calcula que la dose d'argent absorbée naturellement avec la consommation de fruits et légumes était d'environ 50 à 100 mcg par jour, sous forme oligoéléments. La valeur moyenne de 75 mcg correspond à une cuillerée à café d'une solution d'argent colloïdal à 10 ppm. Une autre étude effectuée en 1964 ne trouve plus que 10 à 20 mcg par jour, ce qui doit correspondre à la déminéralisation générale des sols observée au fil des ans. Selon le "Earth Summit Report" de 1992, les niveaux de minéraux dans le sol, en Amérique du Nord, ont diminué de 85 % par rapport à ceux qui existaient un siècle plus tôt.

Pour atteindre le niveau de l'époque préindustrielle, il peut sembler raisonnable de doubler la dose ci-dessus. On peut donc avancer qu'une supplémentation de deux à trois cuillerées à café par jour d'une solution d'argent colloïdal à 15 ppm représente une dose "nutritionnelle" et qu'au-delà de cette quantité (c'est-à-dire au-delà d'une cuillerée à soupe), on atteint un niveau thérapeutique.

Les fabricants qui suggèrent des doses demeurent en général dans les limites nutritionnelles ; voici quelques exemples :

Les êtres humains possèdent environ 100 000 milliards de cellules ! Comme l'argent colloïdal ionique contient plus de 100 000 milliards d'ions par cuillerée à soupe (à une concentration de 5 ppm), ceci représente une dose suffisante pour l'entretien. Par ailleurs, du fait que le foie élimine l'argent en l'espace d'environ deux heures, il faut en prendre toutes les heures ou toutes les deux heures pour maintenir une dose thérapeutique. Le dosage établi par l'EPA est de 14 cuillerées à café par jour (pour une concentration de 5 ppm) pendant toute la vie (80 ans) ; ainsi prendre une cuillerée par heure est à la fois sans danger et sage en cas d'infection.

L’argent colloïdal de Notre-sante.ch est si efficace à l'intérieur du corps que le dosage quotidien recommandé pour les adultes n'est que de 1 cuillerée à soupe par jour en dose d'entretien pour leur solution ionique

American Biotech Labs recommande par contre des doses nettement plus élevées sans préciser qu'il doit s'agir de doses thérapeutiques : Il est recommandé de prendre au moins 1 cuillerée à soupe 2 fois par jour pour les personnes au-dessus de 12 ans, et 2 cuillerées à café 2 fois par jour pour les enfants entre 5 et 11 ans. Pour les enfants de moins de 5 ans on recommande 1 cuillerée à café 2 fois par jour. Ceci est bien sûr imprécis. On ne sait pas s'il s'agit de la solution à 10 ppm ou à 22 ppm (les deux concentrations disponibles de l'ASAP Solution®).

Étant donné que l'organisme élimine rapidement une partie de l'argent colloïdal ingéré, il convient, en cas d'affection aiguë, de diviser la dose quotidienne totale en des prises fréquentes, toutes les heures ou même tous les quarts d'heures. Comme avec les antibiotiques, il ne faut pas arrêter ce "régime" dès la disparition des symptômes, car on s'exposerait alors à une rechute.

L'argent colloïdal n'interfère pas avec les traitements aromathérapiques ou homéopathiques. On ne trouve également aucun rapport d'interférence avec les médicaments (par exemple l'insuline pour les diabétiques).

Pour les animaux, le dosage est fonction de leur poids (et calculé proportionnellement à partir du dosage humain). On peut mettre de l'argent colloïdal dans leur eau de boisson ou leur administrer la solution à l'aide d'un compte-gouttes. (Voir les témoignages concernant les animaux au chapitre suivant.)

 

Usage externe
Bouche (abcès dentaires, maux de dents, gingivite, pyorrhée dentaire, etc.) : Faire circuler une cuillerée à café de solution sur la zone affectée pendant cinq minutes. Recracher le liquide.

Yeux (conjonctivite, kératite, ophtalmie, etc.) : Trois gouttes de solution (maximum 15 ppm) deux fois par jour. Attention ! Le pH de la solution ne doit pas être inférieur à 6,5 sinon celle-ci serait trop acide et piquerait les yeux.

O.R.L. (otite, infection de la gorge, catarrhe, sinusite...) :
- En gargarismes.
- En inhalation : à l'aide d'un nébuliseur vaporiser un fin brouillard pour les affections nasales, les affections de la gorge et des poumons, deux à trois fois par jour.
- En gouttes : trois gouttes de solution (5 à 15 ppm) dans chaque narine, deux à trois fois par jour.

Pour l'oreille, remplir le canal à l'aide d'un compte-gouttes, une ou deux fois par jour pendant deux ou trois jours.

Peau (acné, brûlures, coups de soleil, coupures, eczéma, engelures, furoncles, hémorroïdes, herpès/zona, mycoses, piqûres d'insectes, prurit, psoriasis, verrues...) : Appliquer deux à trois fois par jour liquide, lotion ou pommade. Vaporiser la zone affectée. À noter que le contact avec la peau doit être d'au moins 6 minutes pour laisser au produit le temps d'agir.

Lavements et douches vaginales : Une demi à deux cuillerées à soupe de solution à 15 ppm par demi-litre d'eau.


Le chapitre qui suit, consacré aux témoignages d'utilisateurs, permettra de se faire une idée plus concrète des emplois et de l'efficacité de l'argent colloïdal.


 

 



 
 

 

Info@Argent-Colloidal.Info