.
 
             
 
 
 
Les appareils domestiques

 




1. Les différents types d'appareils domestiques
Si l'on consomme régulièrement et/ou en quantité importante de l'argent colloïdal, il y a sur le marché d'excellents appareils pouvant fournir une solution ionique de bonne qualité pour un prix de revient modique. Ces appareils se présentent en général sous forme d'un petit boîtier sur lequel sont "plantées" deux électrodes d'argent amovibles. Ce boîtier est alimenté par pile(s) ou se branche sur le secteur. Certains modèles sont à la lois piles et secteur et on trouve même un modèle "solaire'' !


Ces appareils sont le plus souvent du type basse tension courant continu (LVDC), mais on trouve également au moins un fabricant d'appareils haute tension courant alternatif (HVAC), procédés dont nous avons parlé ci-dessus.


Parmi les appareils LVDC on peut distinguer deux catégories : les modèles à voltage constant et les modèles à courant constant. Appareils LVDC, modèles à voltage constant Dans ce type d'appareils (ayant un voltage fixe compris en général entre 25 et 36 volts), la réaction démarre lentement à cause de la faible conductivité de l'eau ultra pure (à ce moment, l'intensité du courant est de l'ordre de 0,25 mA). À mesure que des ions d'argent sont libérés, la conductivité augmente et la production des ions s'accélère, ce qui augmente la conductivité et ainsi de suite. Si bien qu'au bout d'un certain temps le courant dépasse la limite à partir de laquelle on commence à fabriquer de grosses particules. Pour cette raison, la concentration produite ne devra pas dépasser 10 ppm.

Appareils LVDC, modèles à courant constant Dans les appareils à courant constant la réaction démarre comme précédemment, mais très vite, à mesure que la conductivité augmente, le régulateur de courant réduit le voltage en proportion et de ce fait la taille des particules demeure uniforme. Le voltage peut ainsi tomber jusqu'à 3 ou 4 volts afin de maintenir l'intensité de courant désirée et la concentration peut augmenter sans que la taille des particules soit affectée. Bien sûr, il y a des limites pratiques.

Au-dessus de 15 ppm se produit en général un phénomène "d'agglomération''. Si l'eau est agitée mécaniquement pendant la production (grâce à un petit moteur incorporé animant un agitateur situé entre les deux électrodes), ce phénomène, qui correspond à l'apparition de particules un peu plus grosses, pourra être évité jusqu'à la concentration de 20 ppm. En outre, l'agitation permet aussi d'éviter l'accumulation d'ions acides et alcalins (dûs à l'électrolyse de l'eau) à chaque électrode ; sinon ce phénomène engendrerait une usure accrue des électrodes et une charge plus réduite des particules d'argent, donc une moins bonne stabilité du produit final.


2. Les fabricants d'appareils domestiques

(www.notre-sante.ch)
Type : courant constant, LVDC. Le modèle commercialisé par notre-sante.ch c'est le : SG6 Auto (prix : de 412 euros ou CHF 495.--), équipé d'un agitateur motorisé et produisant uniformément de très fines particules (de 1 à 5 nanomètres) sans agglomération. De ce fait, la solution est parfaitement incolore et transparente, même à la concentration maximum de 20 ppm. Les générateurs fonctionnent avec un courant de 220 volts 50/60Hz prise française (pour la Suisse vous devez avoir un adaptateur). Un bocal d'une contenance de 1 litre et demi et 4 électrodes sont fournies avec le générateur. Avec chaque jeu d'électrode vous pouvez fabriquer entre 50 et 150 bouteilles dune contenance de 1,5 litres d'argent colloïdal, selon la concentration. Le contrôle variable vous permet de régler l'intensité désirée de 5 à 15 ppm . Le générateur s'éteint automatiquement lorsque le réglage est atteint.
Très bon  rapport qualité-prix.


Peschel Instruments, lnc. (PII) (http://health2us.com) Type : voltage constant, LVDC. Située à Cape Coral (Floride, États-Unis), cette entreprise possède une grande expérience en matière d'équipements électroniques réalisés à la demande. Elle est fournisseur depuis quarante ans de la recherche, de l'industrie et de l'armée. Frederick Peschel, l'ingénieur en chef depuis plus de trente ans a participé à la mise au point de nombreuses innovations dans le domaine médical et de l'électronique haute tension. PII a consacré beaucoup de temps et de moyens à perfectionner un système de production d'argent colloïdal permettant d'éviter la formation de sels ou de cristaux d'argent. M. Peschel tente de maximiser la production d'ions (jusqu'à 99 %), car pour lui ils constituent la forme d'argent la plus efficace et la plus" assimilable". Sa forte bio-activité rend inutile les concentrations élevées et les appareils PII sont programmés pour ne pas excéder 5 ppm.

Modèles disponibles :
Collgen 2 (prix : 490 $) qui produit 4 litres de 5 à 8 ppm maximun en 3 heures, en 110 volts


Biophysica, Inc. ( www.biophysica.com )
Type : courant constant, LVDC. Située à Toronto (Canada), Biophysica, Inc. est une société de consultants qui bénéficie de l'expertise d'un biologiste, d'un médecin, d'un physicien, d'un ingénieur électricien, d'un homéopathe et de radionistes. Dans le domaine qui nous intéresse, l'entreprise propose quatre modèles d'appareils, dont les prix varient entre 500 $ et 2400 $. La qualité de fabrication est hors-pair. Trois de ces modèles sont équipés d'un contrôle de courant alternatif. Cela signifie que chaque électrode est tour à tour positive (anode) puis négative (cathode). Ceci permet d'équilibrer l'usure desélectrodes et de minimiser les dépôts d'oxyde ou d'ions acides et alcalins sur les électrodes. Chaque polarité de courant est contrôlée par un circuit de courant constant.

 



 
 

 

Info@Argent-Colloidal.Info