.
 
             
 
 
 
Usage interne de l'argent colloidal

 

 

Utilisation comme supplément:

  • Dès 12 ans 2 cuillères à soupe par jour, sous la langue pendant 3 minutes,
  • Entre 5 et 11 ans 2 cuillerées à café 2 fois par jour.
  • Moins de 5 ans 1 cuillerée à café 2 fois par jour

 

Usage interne
Comme on l'a vu dans le chapitre ''Toxicité et effets secondaires", il n'y a jamais eu le moindre cas recensé de toxicité en ce qui concerne les solutions actuelles d'argent colloïdal de qualité. Et une réaction de détoxication semble être le seul "effet secondaire'' susceptible de se manifester, signe en fait de l'efficacité du produit. Il n'y a pas de dosages-types établis du fait des nombreuses variables en jeu : concentration et qualité de la solution d'argent colloïdal, gravité de la maladie, réactions individuelles, etc. Des études cliniques seraient nécessaires pour déterminer avec plus de précision les dosages efficaces en fonction des différentes affections et des différents produits disponibles.


Il ne faut pas oublier que l'argent est aussi (et d'abord) un minéral, plus précisément un oligoélément, et qu'il doit donc avoir son rôle à jouer dans l'organisme. D'après le Dr Gary Smith, un mauvais fonctionnement du système immunitaire pourrait être lié à une carence en argent : En analysant des échantillons de cheveux, j'ai constaté qu'il existait une corrélation entre de faibles niveaux d'argent et la maladie. Les gens dont les cheveux contenaient de faibles niveaux d'argent étaient fréquemment malades. Ils étaient constamment victimes de rhumes, grippes, fièvres, etc. Je crois qu'une carence en argent pourrait être la cause première d'un mauvais fonctionnement du système immunitaire.


Ceux qui ont étudié le peuple Hounza2 ont conclu que leur troisième "secret", outre leur régime alimentaire et leur mode de vie, pourrait être l'eau glaciaire extrêmement minéralisée qu'ils consomment. Les minéraux sont ici sous forme colloïdale et comptent une importante quantité d'argent en suspension.

En 1940, R.A. Kehoe3 calcula que la dose d'argent absorbée naturellement avec la consommation de fruits et légumes était d'environ 50 à 100 mcg par jour, sous forme oligoéléments. La valeur moyenne de 75 mcg correspond à une cuillerée à café d'une solution d'argent colloïdal à 10 ppm. Une autre étude effectuée en 1964 ne trouve plus que 10 à 20 mcg par jour, ce qui doit correspondre à la déminéralisation générale des sols observée au fil des ans. Selon le "Earth Summit Report" de 1992, les niveaux de minéraux dans le sol, en Amérique du Nord, ont diminué de 85 % par rapport à ceux qui existaient un siècle plus tôt.

Pour atteindre le niveau de l'époque préindustrielle, il peut sembler raisonnable de doubler la dose ci-dessus. On peut donc avancer qu'une supplémentation de deux à trois cuillerées à café par jour d'une solution d'argent colloïdal à 15 ppm représente une dose "nutritionnelle" et qu'au-delà de cette quantité (c'est-à-dire au-delà d'une cuillerée à soupe), on atteint un niveau thérapeutique.

Les fabricants qui suggèrent des doses demeurent en général dans les limites nutritionnelles ; voici quelques exemples :

Les êtres humains possèdent environ 100 000 milliards de cellules ! Comme l'argent colloïdal ionique contient plus de 100 000 milliards d'ions par cuillerée à soupe (à une concentration de 5 ppm), ceci représente une dose suffisante pour l'entretien. Par ailleurs, du fait que le foie élimine l'argent en l'espace d'environ deux heures, il faut en prendre toutes les heures ou toutes les deux heures pour maintenir une dose thérapeutique. Le dosage établi par l'EPA est de 14 cuillerées à café par jour (pour une concentration de 5 ppm) pendant toute la vie (80 ans) ; ainsi prendre une cuillerée par heure est à la fois sans danger et sage en cas d'infection.

L’argent colloïdal de Notre-sante.ch est si efficace à l'intérieur du corps que le dosage quotidien recommandé pour les adultes n'est que de 1 cuillerée à soupe par jour en dose d'entretien pour leur solution ionique.

American Biotech Labs recommande par contre des doses nettement plus élevées sans préciser qu'il doit s'agir de doses thérapeutiques : Il est recommandé de prendre au moins 1 cuillerée à soupe 2 fois par jour pour les personnes au-dessus de 12 ans, et 2 cuillerées à café 2 fois par jour pour les enfants entre 5 et 11 ans. Pour les enfants de moins de 5 ans on recommande 1 cuillerée à café 2 fois par jour. Ceci est bien sûr imprécis. On ne sait pas s'il s'agit de la solution à 10 ppm ou à 22 ppm (les deux concentrations disponibles de l'ASAP Solution®).

Étant donné que l'organisme élimine rapidement une partie de l'argent colloïdal ingéré, il convient, en cas d'affection aiguë, de diviser la dose quotidienne totale en des prises fréquentes, toutes les heures ou même tous les quarts d'heures. Comme avec les antibiotiques, il ne faut pas arrêter ce "régime" dès la disparition des symptômes, car on s'exposerait alors à une rechute.

L'argent colloïdal n'interfère pas avec les traitements aromathérapiques ou homéopathiques. On ne trouve également aucun rapport d'interférence avec les médicaments (par exemple l'insuline pour les diabétiques).

Pour les animaux, le dosage est fonction de leur poids (et calculé proportionnellement à partir du dosage humain). On peut mettre de l'argent colloïdal dans leur eau de boisson ou leur administrer la solution à l'aide d'un compte-gouttes. (Voir les témoignages concernant les animaux au chapitre suivant.)

 

L’argent colloïdal est une substance :

-Prébiotique : rééquilibre la flore intestinale avec un effet positif sur la santé et stimule la croissance des probiotiques (se sont des bactéries utiles à l’organisme)

-Antiseptique et antibiotique : élimine plus de 650 espèces de microbes, virus, bactéries, parasites, moisissures, champignons et mycoplasmes, dont certains en MOINS DE SIX MINUTES !


Voici une liste, non exhaustive, des pathologies pour lesquelles l’argent colloïdal s’est avéré efficace :

Abcès
Acné
Allergies
Amygdales
Angines
Antibiotique large spectre
Aphtes
Arthrite
Asthme
Bactéricide puissant
Blessures infectées (en int. Et ext.)
Bronchite
Brûlures
Cancer de la peau
Candida Albicans
Cellulite
Champignons
Choléra
Cicatrisation : accélère
Colite
Conjonctivite
Coupures
Coups de soleil
Maladie de Crohn
Dermatites
Désinfectant
Désintoxication intestinale
Diarrhée
Diverticules
Diphtérie
Dysenterie
Eau : assainit
Eczéma
Empoisonnement du Sang
Engelures
É rythème
Fatigue Chronique
Fibromyalgie
Furoncle
Gale
Gangrène
Glande thyroïde
Gastrites
Gelures
Gerçures
Gingivites
Grippe
Hépatite C
Herpès Labial
Hidrosadénite
Immuno-stimulant puissant
Impétigo
Indigestion
Infection Cuticulaire
Infection de la Bouche
Infection de l’Estomac
Infection Fongiques
Infection des poumons, cutanée
Infection Urinaire
Inflammation
Kystes
Levures
Lupus
Maladie de Lyme
Lymphangite
Malaria
Méningite
Moisissures
M.T.S.
Mycoses
Neurasthénie
Otites
Pancréatite
Parovirus du chien
Pellicules
Pied d’athlète
Pharyngites
Piqûres d’Insectes
Plaies ouvertes
Pleurésie
Pneumonie
Prostatite
Psoriasis
Pseudomonas aeruginosa
Rhumatisme
Rhume
Rosacée
Saignements
Salmonella Typhi
Scarlatine
Sclérose en Plaques
Sinusite
Streptocoques
Stérilisation
Teigne
Toxémie
Trachome
Tuberculose
Ulcère de l’estomac
Vaginites
Verrues
Virus d’Epstein
Barr
Zona

E. Bibliographie : « Une arme secrète contre la maladie, l’argent colloïdal » de Franck Goldman aux éditions Le Lotus d’Or.

 

 



 
 

 

Info@Argent-Colloidal.Info