.
 
             
 
 
 
Une étude universitaire américaine a montré encore une fois la puissance de l'argent et le pouvoir de l'argent pour tuer les bactéries, les virus, etc.

 


Recherche montrant la puissance de l'argent colloïdal

Type de bactéries / virus



Types de maladies qu'il provoque


                                               

Concentration en PPM d'argent colloïdal en suspension dans de l'eau distillée.

 

Commentaires

1 - Staphylococcus Oreos 1*







Pneumonie, infections oculaires, infections de la peau, anthrax, impétigo (une maladie de la peau - Collecteur ) Cellulite (inflammation des cellules du tissu) plaies ouvertes infections après chirurgie. Syndrome Le choc toxique, la méningite, l'intoxication alimentaire, la décharge de l'ostéomyélite, et les conditions pathologiques Beaucoup plus

A été bloqué avec une concentration de 2,5 PPM et a été tué à une concentration de 5 PPM

Ppm = parties par million = PPM



,

. 22 janvier 1999 .

Département de microbiologie Lab

Birghm Young University, Utah

2 - Begley Lloyd Shiglozis

Ziller dysenterie caractérisée par des crampes et des douleurs abdominales sévères en particulier la diarrhée

A été tué à 2,5 parties par million d'argent

22 janvier 1999 -

Département de microbiologie Lab

Birghm Young University, Utah

3 - Salmonella Arizona

Intoxication alimentaire

Retenu à 2,5 PPM Et détruit à 5PPM

28 janvier 1999 -

Birghm Young University, Utah Département de microbiologie Lab

4 - E. coli

une intoxication alimentaire, infection des voies urinaires, la diarrhée, la diarrhée du voyageur chez les enfants, l'infection des voies respiratoires, et infections de plaies

A été tué à une concentration de 2,5 PPM

 

28 janvier 1999 - Université Birghm Young, Utah Département de microbiologie Lab

5 Salmonella Teifimorium

Les intoxications alimentaires, la fièvre typhoïde, et la maladie infectieuse causée par des bactéries dans l'intestin grêle

A été tué à une concentration de 2,5 PPM

 

7 Juin 1999 -

Birghm Young University, Utah Département de microbiologie Lab

6 - Haemophilus influenzae

Une bactérie parasite qui apparaît dans différentes formes et tailles ne sont pas permanents, infection de l'oreille, pneumonie, méningite, la gorge Dalkan Et des sinus, Afigogltitis (pneumonie, sinusite et maux de gorge chez les enfants) et l'inflammation. L'arthrite chez les enfants

A été tué avec une concentration d'argent de 1,25 PPM

 

28 janvier 1999 - Birghm Young University, Utah Département de microbiologie Lab

7 - Antrovktr Arrog'ins

Plaies et infections de la peau, les infections des voies urinaires, la septicémie (bactéries dans le sang), la méningite

A été tué par 2,5 PPM

 

7 Juin 1999 - Université Birghm Young, Utah Département de microbiologie Lab .

8 - Antrovktr Kloakah

Causes maladie similaire Lantrovktr Arrog'ins

A été tué avec l'argent colloïdal à une concentration de 5 PPM

7 Juin 1999 - Université Birghm Young, Utah Département de microbiologie Lab

9 - Klebsiella Fnumonai

L'infection de l'infection des voies respiratoires inférieures Noseokomieli, que l'infection se propage Hôpitaux et donc nommé Baiyun Noseos - malade, Komeo - traitement, défini Cnoseokomielim si développé après 48 heures car le patient est venu à l'hôpital ou 30 Jour après évacuation

A été tué avec une concentration d'argent de 2,5 PPM

28 janvier 1999 - Université Birghm Young, Utah Département de microbiologie Lab

10 - Klebsiella Aoksitoka

Infections à Klebsiella sont les mêmes Fnumonai

A été tué à une concentration de 2,5 PPM

7 Juin 1999 - re-travaillé Birghm Young University, Utah, Département de microbiologie

11 - Fsaodomonas Irogynoseh

Les infections de brûlures et des blessures graves, l'inflammation de la cornée, de la méningite, de l'inflammation Pneumonie, infection des voies urinaires, les infections se propagent dans les hôpitaux (Noseokomiel) et d'autres

A été bloqué avec une concentration de 2,5 PPM et a été tué à une concentration de 5 PPM

7 Juin 1999 - Université Lab Birghm Young, Utah, Département de microbiologie

12 - Streptococcus Fnumonai

Pris la pneumonie, la méningite, la sinusite, infection de l'oreille otite

A été bloqué avec une concentration de 2,5 PPM et a été tué à une concentration de 5 PPM

21 avril 1999 - Université Birghm Young, Utah Département de microbiologie Lab

13 - Streptococcus Fiog'ins

Infections de la peau, les infections des voies respiratoires supérieures, inflammation du pharynx, l'impétigo (Furoncles sur la peau), les infections acquises dans les hôpitaux Nosekomielim

A été tué à une concentration de 1,25 PPM

 

22 janvier 1999 - Université Birghm Young, Utah, Département de microbiologie

14 - Streptococcus Faisalis

Cette bactérie génère entre autres des maladies telles que les infections urinaires, l'inflammation à l'intérieur du coeur, les infections et les plaies.

A été bloqué avec une concentration de 2,5 PPM et a été tué à une concentration de 5 PPM

22 janvier 1999

Birghm Young University, Utah Département de microbiologie Lab .

15 - Streptococcus Miotans

Considéré comme la principale cause de problèmes dentaires, la plaque et la carie bactérienne, soit la désintégration Dents. Les bactéries et la carie dentaire reconnues tant par les bactéries médicales et scientifiques Crise cardiaque! Et est responsable pour un peu d'inflammation interne du muscle cardiaque et les tissus Autre

A été tué à 5 PPM

7 Juin 1999 -

Département Laboratoire de Microbiologie,

Birghm Young University, Utah  

Traduit par Patrick Schifferling

1*Les symptômes des staphylocoques

Infections de la peau

  • Furoncles ou folliculites. Une infection de la racine des poils, les follicules pileux.
    • Des boutons contenant du pus, le plus fréquemment sous les bras, au niveau de l’aine ou des fesses.
    • La peau devient rouge, gonflée et douloureuse.
  • Impétigo. Une infection de la peau très contagieuse apparaissant le plus souvent chez les enfants. Le pourtour de la bouche ou du nez sont des localisations fréquentes.
    • L’apparition rapide de vésicules (petites cloques remplies de liquide transparent ou de pus).
    • Puis, l’apparition de croûtes jaunâtres.
  • Cellulite infectieuse. Une infection sévère causée par la pénétration de bactéries sous la peau, le plus souvent à partir d’une lésion. Les bras et les jambes sont des localisations fréquentes.
    • Des rougeurs sur la peau.
    • Un gonflement.
    • Des douleurs.
    • Une sensation de chaleur.
    • Si l’infection s’étend, de la fièvre.
  • Panaris. Une infection se situant le plus souvent sur le pourtour ou sur le dessous de l’ongle des doigts. Le staphylocoque doré est à l’origine de 60 % des panaris. Voir la fiche panaris pour les détails.

Intoxication alimentaire

L’ingestion d’aliments où les staphylocoques se sont multipliés, entraînant la présence en quantité importante de toxine staphylococcique :

  • une apparition brutale de nausées ou de vomissements.
  • des douleurs abdominales.
  • des crampes et de la diarrhée.

Les symptômes disparaissent habituellement après 24 à 48 h.

Septicémie et choc toxique

La septicémie. Également appelée infection du sang, la septicémie se produit lorsque des bactéries entrent dans le flux sanguin et s’y multiplient. Des foyers infectieux peuvent apparaitre à distance de l’infection de départ, lorsque les bactéries se développent dans d’autres organes comme le cœur ou les poumons, les muscles et les os, ou même dans des dispositifs implantés chirurgicalement tels un stimulateur cardiaque ou une prothèse.
La fièvre et les frissons sont les premiers signes de la septicémie.

Le choc toxique. Celui-ci survient lorsque les toxines produites par la bactérie Staphylococcus aureus entrent dans le flux sanguin en grande quantité. Ce choc peut se produire suite à la multiplication de bactéries dans le vagin durant les règles, suite à des complications chirurgicales ou suite à des complications liées à une infection à staphylocoque à n’importe quel endroit du corps.

La mortalité reliée au choc toxique est très élevée et le décès peut survenir très rapidement, parfois en l’espace de quelques heures.

  • Une forte fièvre (39 °C à 40,5 °C).
  • Des maux de tête.
  • De la confusion.
  • Une fatigue ou une faiblesse extrême.
  • Des vomissements.
  • De la diarrhée.
  • Des douleurs musculaires.
  • Des maux de gorge.
  • Une éruption cutanée accompagnée de rougeurs.

Arthrite infectieuse

L’arthrite infectieuse staphylococcique peut survenir lorsqu’une infection par une bactérie de type staphylocoque atteint une articulation et s’y multiplie. L’infection peut atteindre une articulation via la circulation sanguine, par une blessure à proximité ou suite à une chirurgie ou une injection. L’arthrite infectieuse peut toucher les genoux, ou affecter d’autres articulations telles que les chevilles, les hanches, les poignets ou les coudes.

  • Des articulations gonflées.
  • Des douleurs aigües aux articulations.
  • De la fièvre.
  • Des frissons ou des tremblements.

Source: http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=staphylocoques-staphylocoque-symptomes-

 

 

 



 
 

 

Info@Argent-Colloidal.Info